Initiation à la génétique du chat

01 Oct 2019

Partager cet article :

Le chat est le septième mammifère dont tous les gènes ont été identifiés. Ainsi, 21.865 gènes formant le génome du chat ont pu être déterminés. Le chat possède 38 chromosomes disposés en 19 paires. Chaque parent chat donne transmet la moitié de son patrimoine génétique à chaque chaton. Concrètement, chaque paire de chromosome d’un parent, se sépare et se réassocie à un chromosome de l’autre parent. Dans cet article, nous allons aborder la génétique féline, sous son influence sur l’apparence physique du chat, ses « poils » précisément.

Les chats portent une « robe » et ont un « patron »

La robe du chat désigne la couleur, la longueur et le motif de son pelage. Lorsque le pelage du chat est composé de plusieurs couleurs, les motifs visibles sont appelés « patrons ».

Il existe neuf appellations de couleurs reconnues en France : attention ! certaines ne correspondent pas à nos « couleurs » habituelles.

  • Le noir
  • Le bleu (gris)
  • Le chocolat (marron)
  • Le Lilas (beige pâle)
  • Le cannelle et le fauve, sont des bruns-roux
  • Le roux et le crème : c’est le roux orangé et sa dilution

Et 8 patrons sont répertoriés :

  • Solide : le pelage est uni
  • Tabby : le pelage est rayé ou tacheté
  • Colourpoint : une couleur différente sur le bas des pattes, la queue et la tête
  • Particolore : Bicolore avec des tâches de blanc
  • Tricolore : écaille de tortue ou calico
  • Mink et sépia : une couleur diluée sur le bas des pattes, la queue et la tête

On remarque qu’entre les couleurs de robe et les patrons, il existe de nombreuses variantes possibles : alors qu’est-ce qui détermine l’aspect du pelage dans le code génétique d’un chat ?

Le rôle des gènes dans l’aspect du pelage du chat

La nomenclature des gènes

Les gènes du pelage sont nommés par une lettre :  Une lettre « majuscule », si le gêne est considéré comme « dominant » c’est-à-dire qu’on le remarque fortement sur le physique ou le comportement du chat. Et une lettre « minuscule » si le gêne est considéré comme « récessif », c’est-à-dire que les deux parents chats doivent l’apporter à leur chaton pour un effet visible sur celui-ci. L’empreinte génétique d’un chat est unique : en effet, si les marqueurs sont les mêmes pour plusieurs chatons d’une même portée, la combinaison des marqueurs, elle, est unique.

Ainsi, grâce à l’aspect visible d’un chat (son phénotype), on peut en déduire certains éléments de son génotype (empreinte génétique).

Les gènes de la couleur du pelage

Pour les couleurs de base, 2 gènes interviennent :

  • Le « B » (noir) et le « b » pour le chocolat (marron)
  • Le « D » c’est la dilution de la teinte de base

Puis, il y le gène « W » du blanc : Les chats « WW » et « Ww » ont un pelage intégralement blanc alors que les chats « ww » ont des tâches d’autres couleurs.

Le gène « O » du pelage « roux » est particulier : le gène « O » est variable suivant le sexe. Un chat mâle sera soit entièrement roux soit pas du tout. Une chatte elle pourra avoir une robe tricolore en écaille de tortue (noir, roux, blanc).

Pelage et tares génétiques : le cas du chat « W » blanc

Un chaton blanc concerné par cette tare génétique voit son oreille interne arrête de se développer vers l’âge d’une semaine. Cette erreur génétique ne touche pas tous les chats blancs, il s’agirait de 75% de cette population. De plus, elle peut ne toucher qu’une oreille seulement.

Entre congénères cette malformation ne gêne pas l’animal outre-mesure. Par contre, sa relation avec l’humain se trouve plus compliquée : les co-habitants du chat devront s’adapter pour communiquer avec lui (se montrer face à lui et utiliser les gestes). Les chats blancs aux yeux bleus seraient parmi les plus concernés par ce handicap.

Le pelage de votre chat

Vous pouvez donc observer la robe de votre chat et tenter une interprétation de son empreinte génétique. Si vous avez une photo de la mère de votre chat et si votre chat a eu des chatons, vous pourrez affiner votre analyse. Vous pourriez bien avoir des surprises sur l’apparence de l’ascendance ou la descendance de votre chat. Ne soyez pas étonné-e qu’un chat roux et une chatte blanche puissent donner naissance à un chaton blanc dilué à du roux et du gris, c’est possible ! Grâce à la génétique féline, on ne peut pas prédire la robe d’un chaton, on peut seulement poser des probabilités de couleur.

Connaître le profil génétique de votre chat peut vous être utile si vous souhaitez accoupler votre chat avec un autre chat, ou si votre voisin vous dit que son chat est géniteur de chatons de votre portée …

 

image illustration : https://pixabay.com/4134066

Partager cet article :